association des amis de yiddish pour tous 

Charles  Goldszlagier

yiddishpourtous@gmail.com 

Président

Responsable des contenus rédactionnels et vidéos

Sous-titrages et traductions Yiddish

Cours de Yiddish

Michèle Zefferi

Responsable événements

yiddishpourtous@gmail.com

Sylvie Goldszlagier, Michèle Zefferi,

Ethel Reich-Obadia, Annie Esterzon, Rika Chaval.

Modératrices du groupe Facebook

S'inscrire à la newsletter Yiddish Pour Tous
  • Yiddish Pour Tous sur Facebook

histoire

1000 ans d'Histoire et de civilisation qui ne se résument pas à "la tragédie finale"

Lieux de mémoire

LE TROISIÈME TEMPS DE LA VALSE EST ENCORE PLUS SINISTRE. IL S’AGIT DE L’ÉTÉ 1942. HONTE SUR L’ETAT FRANÇAIS, VICHY LIVRE QUELQUES 10 000 JUIFS DE LA ZONE « LIBRE ». ET, HORREUR MALHEUR, LAVAL INCLUT LES ENFANTS ÂGÉS DE MOINS DE SEIZE ANS DANS LES CONTINGENTS DÉPORTÉS. C’EST AINSI QUE PLUS D’UNE CENTAINE D’ENFANTS SONT DÉPORTÉS À PARTIR DU CAMP DES MILLES. LE PLUS JEUNE EST UN BÉBÉ D’UN AN.

Lieux de mémoire [suite]

Une communauté yid créa en 1933 à Aix les Bains une yéshiva. Avec le temps ashkénazes et sépharades se sont unis et comme l’a écrit un jour l’un des nos amis sur YPLN il faut dire ashkérades et sépharnazes. Sauf que…Pendant la cérémonie sous la houppa où le rabbin accomplissait le rituel, tous les amis ashkénazes ont été pris d’un fou rire. Le rabbin sépharade n’a jamais été capable de prononcer correctement le nom de famille du marié. Il n’a jamais été capable de prononcer la première syllabe du nom, comme si les 2 consonnes et la voyelle n’existaient pas dans l’alphabet. A la deuxième ; il s’étranglait au niveau du larynx en cherchant encore comment il devait prononcer la première syllabe. 

Le Paris Yiddish de 1910

Au cours de ses recherches préparatoires pour son livre « Monsieur Léon », notre ami Daniel Chambon a fait, à la BNF, une fort intéressante découverte: une brochure de 1910, à l’intention des immigrants juifs d’Europe de l’Est, pleine de conseils pratiques pour faciliter leur adaptation. De ce fait, c’est le Paris yiddish de l’époque qui nous est présenté très concrètement. Daniel n’a finalement pas utilisé ce texte et il m’a suggéré de le partager avec le groupe. Qu’il en soit très vivement remercié. J’aie donc publié les passages les plus instructifs, comme d’habitude translittérés et traduits

« Quand Israël meurt »

Le 25 mai 1926 , Simon Petlioura fut assassiné dans la rue à Paris par Samuel Schwartzbart, un juif ukrainien qui expliqua avoir voulu venger les siens, toute sa famille, tués lors des pogromes commandités ou soutenus par Petlioura, alors à la tête du gouvernement ukrainien, en 1919.

Samuel Schwartzbart fut traduit aux Assises où il risquait la peine de mort.

Bernard Lecache, journaliste au Quotidien fut chargé d’une mission de trois mois en 1927 en Russie et Ukraine pour enquêter sur ces pogromes qui décimèrent la population juive entre 1918 et 1920 et estimer la responsabilité de Petlioura.

A son retour, il publia un livre : « Quand Israël meurt » et grâce à ce témoignage Samuel Schwartzbart fut acquitté.

Les historiens essiment le nombre de juifs assassinés durant cette période à 300.000 !

Nous publions ici des extraits du livre de Bernard Lecache.

Combattantes juives contre le Nazisme

De Hannah Szenes (ci-contre) aux jeunes femmes du groupe Baum, découvrez les dizaines de portraits et les parcours exceptionnels de ces héroïnes juives mobilisées contre la barbarie nazie...

 
 
 
 
 
 

BIOGRAPHIES

De Sonia Rykiel aux Marx Brothers en passant par Helena Rubinstein, Charles Denner, Marc Rotko, Samuel Pisar, Estee Lauder et tant d'autres...

 

EPHEMERIDES

Un point sur la vie de personnages illustres ou les événements qui ont ponctué l’Histoire du Yiddishland à travers les siècles.

Retrouvez ici toutes les éphémérides rédigées et postées sur notre groupe FB quotidiennement par Charles Goldszlagier.